Jasper et Banff : la beauté des rocheuses Canadiennes

Une des raisons pour lesquelles je souhaitais trouver un échange de maison en Alberta c’était pour avoir la chance de visiter deux des plus beaux parcs nationaux d’Amérique du Nord : Jasper et Banff.

Les rocheuses Canadiennes font partie de ces lieux qui font rêver les amoureux de grands espaces comme nous.

Edmonton étant situé à moins de 4 heures de l’entrée du parc de Jasper nous avons décidé de faire un petit roadtrip de 5 jours. Une boucle nous permettant de visiter les deux grands parcs, puis les badlands situés au sud ouest de la province avant de reprendre la route en direction du Nord et rejoindre la capitale.

JOUR 1 – Découverte du Jasper National Park

Nous avons quitté la maison à 8h du matin sous une petite pluie qui a rapidement laissé place à un joli soleil. La route entre Edmonton et le parc de Jasper est légèrement monotone.

Nous parcourons de grandes lignes droites et plates au milieu de plaines et de forêts de sapins. Les paysages ont néanmoins ce charme si particulier que j’apprécie. Cette sensation d’infini, cette impression d’être loin de tout, d’être un pionner parcourant le nouveau monde. Une impression d’autant plus forte lorsque nous croisons la route 40, indiquant le Nord, indiquant le Yukon et l’Alaska….

Nous avons atteint l’entrée du parc vers midi. Déjà depuis la ville d’Hinton, le paysage avait changé, les sommets commençaient à pointer le bout de leur nez et la route avait rétréci.

Le prix de l’accès aux deux parcs pour trois nuits est de $58,80 soit 40€.

Nous avons commencé par rouler en direction de Jasper sur la Yellowhead Highway. Cette route longeant la rivière Athabasca est un magnifique avant goût du coeur des rocheuses.

Les paysages défilaient sous nos yeux et je ne pouvais ôter ce petit sourire béa de mon visage 😊 Que c’est beau, que c’est grand, que c’est apaisant….

Ryan, lui, en feuilletant le livret donné à l’entrée ne cessait de nous questionner : « Tu crois on va voir des ours!? » « Il y a des loups ici papa t’as vu!? » « Non mais c’est dingue on va vraiment voir tous ces animaux!? » 😃

C’est là, à quelques centaines de mètres du lac Patricia, que Julien me crie « Putain il y a un ours au milieu de la route!!! » 😂 Nous avons tout simplement halluciné!! Oui, là, au beau milieu de la route, sous nos yeux effarés, un grizzli marchait tranquille !!

(Vous pouvez retrouver les images de cette rencontre dans ma vidéo sur Jasper et Banff sur Youtube.)

Ryan n’en revenait pas, lui qui, quelques minutes auparavant nous tannait pour savoir si l’on verrait vraiment des ours, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour le savoir 😍

Cette première rencontre, 45 petites minutes seulement après avoir passé la frontière du parc fut un véritable cadeau. Nous étions déjà conquis par les paysages dès les premiers kilomètres mais là, nous étions aux anges….

En découvrant le lac Patricia il en fut de même. Pas encore remis de notre rencontre « oursée » 😊 nous nous sommes installés sur une des tables de pique-nique posées des bords du lac pour déjeuner.

Nous étions seuls au bord de l’eau et avouons-le pas trop trop rassurés à l’idée de sortir de la nourriture en sachant que papa grizzli se promenait à 200m de là et que des crottes de je ne sais quel animal se trouvaient un peu partout autour de nous.😃

Mais nous avons passé un moment si agréable et magique, face à ces eaux turquoises et limpides, avec les montagnes en toile de fond… Une petite heure au Paradis….

Nous avons continué notre route jusqu’à Pyramid Lake. Lac moins enchanteur que le premier, mais très beau. Ses eaux limpides laissent entrevoir les nombreux galets posés sur ses fonds et voient le mont Pyramid (montagne, vous l’aurez certainement compris, ayant une forme de pyramide 😉 ) s’y refléter.

Direction ensuite la vallée de la Maligne.

La route Maligne offre différents lieux d’intérêts tous plus splendides les uns que les autres…

Nous avons commencé par une halte et une petite promenade près du Sixième Pont. La vallée du canyon Maligne compte 6 ponts enjambant la rivière et le canyon.

Le Sixième n’est pas le plus prisé des touristes, nous avons ainsi pu profiter des lieux dans le calme.

Après cette petite halte nous avons découvert les autres ponts et le canyon. L’endroit montre une fois de plus, ce que la nature a de plus incroyable. Pouvant atteindre 50 mètres de profondeur pour seulement 2 mètres de largeur, le canyon est sculpté par les eaux de la rivière. La nature est si verdoyante, sur les bords du canyon, qu’on se croyait dans un autre Monde, au fin fond d’une forêt enchantée où nous pourrions croiser des petits elfes 😊

Nouvelle étape de l’après-midi, le lac Medicine. Un des lacs les plus connus puisqu’on le voit très souvent sur les fonds d’écran d’ordinateurs 😉 Ses eaux reflètent parfaitement le ciel et les montagnes environnantes.

Mais il est également connu pour son originalité. Ce lac est en fait la rivière Maligne qui, gorgée par les eaux de la fonte des glaciers déborde en printemps et en été pour former ce lac étroit et long de 7km environ. A l’automne, l’eau se vide progressivement, via semble t’il un réseau souterrain naturel, pour laisser place à une simple petite rivière. On a vraiment du mal à imaginer une telle chose !! Notre planète est vraiment merveilleuse…

Dernière étape de notre journée, le lac Maligne et ses paysages grandioses. Cet endroit reste un de mes coups de coeur des rocheuses. Les couleurs de l’eau et de la végétation, le calme, les montagnes et pics enneigées, la sérénité qui se dégageait des lieux…. j’aurais pu rester là des heures, des jours. Sincèrement, ce lieu est magique….

En rejoignant notre hôtel en fin de journée, nous avons eu la chance de croiser un bel ours noir. Ryan était fou!! Première journée dans les rocheuses et déjà deux ours au compteur!! 😊 J’ai cru que nous allions être obligé de rester sur le bord de la route avec l’ours pour toujours!! 😃

J’avais réservé notre hôtel via le site Booking, site par lequel nous avons l’habitude de passer lorsque nous devons réserver un hôtel et dont nous n’avions jamais été déçu. Mais cette fois-ci au moment de rentrer l’adresse dans le GPS, je me suis rendue compte que l’hôtel Overlander Moutain Lodge, localisé d’après Booking à Jasper, était en fait situé à l’entrée du parc. 🤔

Bon soyons honnête, je n’avais qu’à regarder un peu mieux la description et vérifier les informations en détail au moment de réserver 😉 J’étais un peu grognon je dois l’avouer sur le moment.

Mais lorsque nous sommes arrivés sur les lieux j’ai très vite oublié la déception lié à la situation géographique. Certes nous n’étions pas à Jasper, mais l’hôtel, un gros chalet en bois entouré de petit chalets individuels plein de charme, surplombé la vallée, offrant un cadre et une vue de dingue!!! 😍

La grande terrasse du restaurant était le lieu idéal pour voir le soleil se coucher.

Notre petit logement était charmant, propre et douillet. Nous n’avons pas regretté notre choix et avons même regretté de ne pas avoir réservé une ou deux nuitées supplémentaires. 😊

(Pour réserver vos séjours et hôtels, faites comme nous, passez par Igraal qui vous reverse des euros à chaque réservation 😉 )

JOUR 2 – Icefield Parkway, une des plus belles routes du Monde.

Sachant qu’une longue route pour rejoindre Banff nous attendait, nous avons quitté notre hôtel avant 8h du matin.

Le thermomètre n’affichait que 3°C mais la Yellowhead Highway menant à Jasper était quasi déserte, nous avons pu faire plusieurs petites haltes pour profiter des paysages magnifiques sous les couleurs du soleil levant….

Une fois Jasper atteinte, nous avons pris la direction du sud sur la Icefield Parkway.

La route des glaciers, est reconnue pour être une des plus belles routes du Monde et je ne peux que vous le confirmer !! 😊

Durant plus de 200km les paysages sont dignes d’un monde irréel…. Des forêts à perte de vue, une faune riche, des cascades, des sommets enneigés, des glaciers, des rivières, des clairières, des lacs aux eaux turquoises,…. 😍

Nous aurions pu nous arrêter toutes les 5 minutes pour contempler ce que la nature a de plus beau!!!

Nous avons fait notre première halte au belvédère du col Athabasca.

Passage obligé également, les chutes Athabasca. Malgré un nombre assez important de touristes ce jour-là, nous sommes restés à profiter des lieux durant une bonne heure. L’endroit recèle de lieux et spots particulièrement incroyables.

La rivière et le gel ont sculpté la roche et le paysage d’une manière très particulière.

Nous avons adoré ce lieu…. 😍

Nous avons continué notre route en direction de Banff en nous arrêtant ensuite au point d’observation Chèvres et Glaciers. Comme son nom l’indique il est un des lieux de prédilections des chèvres des montagnes et offre un très beau point de vue sur les premiers glaciers que la route nous offre.

De là-haut la couleur blanche de la rivière (dû à la fonte des glaciers) rend le paysage encore plus incroyable.

Nous avons pu observer de loin, les glaciers, mais pas une trace des chèvres 😃

Tout près de là se trouve de nouvelles cascades, les SunWapta Falls où nous nous sommes enfin décidé à poser nos sacs pour déjeuner sur une des tables de pique-nique sur les hauteurs des lieux.

Moins prisées que les chutes Athabasca, ce fut très agréable de se poser tous les trois dans le calme.

Après cette halte, Julien, un peu fatigué, m’a laissé le volant.

Pour être honnête, je pense sincèrement que toutes les personnes m’ayant suivi ensuite en voiture sur la Icefield Parkway m’ont détesté!!! 😂 Je crois que, même en ligne droite, je n’ai pas dépassé les 60km/h!! 😁

Comment peut-on rouler à vive allure, sur une telle route, sans prendre le temps de profiter du paysage !?

Plus on avançait, plus j’avais l’impression que rien de ce que nous vivions n’était réel. Les paysages se transformaient, devenant de plus en plus magnifiques…

Vue sur le glacier Stutfield.

Nous avons atteint le col Sunwapta à plus de 2000m d’altitude d’où débute la randonnée permettant de rejoindre le champ de glace Columbia, le glacier Athabasca.

Depuis quelques kilomètres, je commençais à avoir les oreilles qui se bouchaient en raison de l’altitude mais rien ne me laissait présager ce qui allait m’attendre quelques minutes plus tard…😥

Nous nous sommes habillés chaudement car le soleil avait beau être au rendez-vous, le vent fort et froid crée par le glacier, nous gelait littéralement.🥶

Après quelques dizaines de mètres d’ascension je me rendis vite compte que je perdais en énergie, que mon souffle se faisait de plus en plus court, que mon rythme cardiaque avait fortement augmenté et arrivée à quelques mètres du glacier je me suis sentie mal comme jamais auparavant.🤢

Je fut prise de nausées et une impression horrible m’a envahit. Il m’arrive parfois de faire des crises d’angoisse, j’ai donc l’habitude (même si on ne s’y habitue jamais vraiment….) de me sentir mal et de faire de la tachycardie, mais là, la sensation était tout autre. Je sentais mon corps me dire littéralement stop.

J’ai décidé de rebrousser chemin jusqu’au parking.

Ce sont donc mes deux hommes, frais et en pleine forme de leur côté, qui ont pris les clichés suivants.

Pour ma part, je les ai attendu dans la voiture, impatiente que nous reprenions la route et perdions de l’altitude rapidement.

J’ai lu dernièrement que le mal des montagnes touchaient près de 20% des gens à 2000m d’altitude. Je ne pensais vraiment pas que cela pouvait nous toucher à une altitude si peu élevée finalement !!

Apparemment, nous aurions dû faire plus de haltes sur la route en gagnant de l’altitude afin que je m’habitue doucement, et l’effort allié au vent puissant du glacier me prenant de face, a rapidement accentué les maux.

J’avoue n’avoir pas trop profité du paysage durant les quelques kilomètres suivants, je n’avais qu’une hâte descendre et me sentir mieux 😊

Nous avons fait une petite halte au Canyon Mistaya.

La beauté irréelle des lacs Waterfowl nous a ensuite littéralement éblouie!!! Souvent, sur les réseaux sociaux, je voyais ces clichés de lacs canadiens aux eaux d’un bleu incroyable. Je me disais souvent qu’une telle couleur ne pouvait pas être vraie, que les photos est forcément retouchées!!

Et bien croyez-moi, elles ne le sont pas!! C’est tout simplement invraisemblable, mais la couleur est bien réelle. Tout simplement magique….😍

Le lac Peyto, le plus connu des lacs canadiens aux eaux turquoises, est visible depuis le col de Bow, mais là encore mon corps n’a pas apprécié les 2100m d’altitude. Nous n’avons même pas pris la peine de sortir de la voiture et débuter la randonnée. De plus, le lieu était envahit de touristes et les émotions et la fatigue commençaient à avoir raison de moi….

Nous ne l’avons donc pas vu.

Nous avons décidé de rejoindre Banff, notre lieu de vie pour les deux nuits suivantes.

J’avais réservé une chambre-studio au Douglas Fir Resort & Chalets.

Je n’ai absolument pas regretté mon choix !! L’établissement est situé dans un quartier calme, sur les hauteurs de Banff, loin de l’agitation du centre ville. Il propose de nombreux services gratuits : piscine, salle de sport, air de jeux d’intérieur, salle de jeux vidéos, jacuzzi, sauna, hammam et bois gratuit à volonté pour la cheminée.👍

Notre chambre était très confortable et bien équipée. Un grand lit double, un canapé-lit, une cheminée, un coin cuisine entièrement équipée (réfrigérateur, lave-vaisselle, gazinière, micro-onde, vaisselle,…) un coin repas avec une table et quatre chaises ainsi qu’une salle de bains.

Avoir un coin cuisine était vraiment pratique, j’ai ainsi pu cuisiner (enfin faire réchauffer des plats 😉 ) nous faisant ainsi faire de belles économies.

(Pour réserver vos séjours et hôtels, faites comme nous, passez par Igraal qui vous reverse des euros à chaque réservation 😉 )

JOUR 3 – Banff et ses environs

Toujours un peu groggy de mon mal des montagnes de la veille, je n’avais pas vraiment l’envie d’aller crapahuter sur les hauteurs. Pas vraiment envie de regagner de l’altitude. Alors oui ça peut paraître gonflé de faire des manières lorsqu’on se retrouve dans un lieu aussi incroyable que les rocheuses, mais sincèrement, lorsque vous vous sentez vraiment mal, même en vous faisant violence, votre corps prend le dessus sur votre coeur….😥

A regret, nous n’avons ainsi pas été voir le lac Louise par exemple. Je me dis qu’un jour, je l’espère, nous aurons la chance de pouvoir retourner en Alberta et avoir plus de temps pour en profiter, et mon corps plus de temps pour s’acclimater…

Nous avons été passé la matinée tout prés de Banff, sur les bords du lac Minnewanka.

Une pure merveille de la nature… Des eaux dignes de criques Méditerranéennes…😍

Ce lieu sera notre dernier coup de coeur 100% rocheuses.

Après déjeuné, nous sommes allés découvrir le tout premier site protégé par les parcs nationaux Canadiens : Cave and Basin.

Ce lieu fut une des premières « découvertes » des rocheuses et permet de mieux comprendre l’Histoire, la géologie, la nature et l’environnement.

Une belle visite à faire en famille.

Ryan étant un peu en mode relou (et oui les enfants ont leurs mauvais jours en voyages également!! 😉) Julien et lui sont rentrés à l’hôtel pour profiter de la piscine et du parc aquatique.

Quand à moi, je suis allée flâner dans un des plus beaux endroits de cette ville, un peu trop touristique à mon goût : Cascade Gardens.

Situé sur les hauteurs de la ville, cet immense jardin peuplée d’un nombre impressionnant de fleurs et espèces végétales et un paradis pour les yeux

De retour au Douglas Fir Resort & Chalets, j’ai rejoint mes deux mecs pour profiter du jacuzzi avec vue sur les montagnes environnantes.

Nous avons terminé la journée en dînant dans notre studio et en s’offrant une virée en ville, de nuit. Les lieux sont très vivant l’été jusque tard dans la nuit.

Achats de petits souvenirs et dégustations de spécialités locales avant d’aller se coucher.

Nous avons quitté Banff et les merveilleuses rocheuses Canadiennes le lendemain matin, pour rejoindre les Badlands.

Ce petit roadtrip au coeur de ces paysages grandioses nous laissera des étoiles dans les yeux et de superbes souvenirs. Je regrette sincèrement de ne pas avoir pu y passer beaucoup plus de temps afin de vraiment en profiter.

J’aime de moins en moins faire ce genre de visite « flash » où on en prend certes plein les yeux mais où on ne profite réellement pas assez.

J’espère sincèrement revoir l’Alberta et surtout le Parc National de Jasper qui aura conquis notre coeur, beaucoup plus calme, sauvage et authentique que celui de Banff.

Retrouvez mon article Budget et n’hésitez pas à vous inscrire sur Igraal pour bénéficiez de supers avantages pour voyager moins cher !!

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Très jolies photos. Dans le même style, j’ai visité le parc de Glacier aux Etats-Unis cet été, mais c’est évidemment moins beau que Jasper et Banff.

    J'aime

    1. Merci beaucoup 😊 J’aimerais beaucoup visiter Glacier également, il paraît que c’est magnifique !! Nous étions dans le Montana l’année dernière mais n’avons pas fait le nord de l’état par manque de temps. Une autre fois je l’espère 😉

      J'aime

Répondre à ElodyLovesTravels Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.